Cheval âgé : penser au cushing

C’est l’heure de la mue, un des signes d’appel de dérèglement hormonal du cheval sénior est l’hirsutisme (poils fournis et très longs) mais c’est souvent un signe de maladie avancée.

Il est prudent de dépister le plus tôt possible cette maladie pour éviter les conséquences qui peuvent être désastreuses, fourbure notamment.

D’autant qu’un test est enfin disponible et qu’un médicament a été approuvé pour le traitement.

Consultez cette petite fiche pour vérifier les quelques points cruciaux.

N’hesitez pas à appeler pour toutes question.

icon Questionnaire cheval âgé (412.34 kB)