La dentisterie : Une prévention nécessaire

                          

Les chevaux sont des herbivores et ont une dentition adaptée à leur régime alimentaire: les incisives sont faites pour couper l’herbe, les molaires sont faites pour broyer les fibres.

Contrairement aux dents de l’homme, les dents du cheval poussent et s’usent durant toute leur vie. D’une bonne mastication dépend la bonne valorisation de l’alimentation dans le tube digestif et donc la bonne santé du cheval.

L’examen dentaire est d’une importance primordiale pour maintenir la santé de la bouche de votre cheval. Tout comme en médecine humaine, des soins dentaires de qualité devraient principalement être des soins de préventifs. Malheureusement, beaucoup de problèmes dentaires sont peu symptomatiques car le cheval « fait face » en ajustant ses habitudes alimentaires et en camouflant toute gène. Chaque visite dentaire est une occasion pour le cheval d’avoir la bouche examinée de manière approfondie et ce, à un rythme d’une à deux fois par an. Cet examen doit être réalisé dans de bonnes conditions.

À CHAQUE ÉTAPE DE LA VIE, UN EXAMEN DENTAIRE EST IMPORTANT POUR GARDER UNE BOUCHE SAINE ET SANS DOULEUR.

Comme l’homme, le cheval a une première dentition de poulain (dite « déciduale ») et une dentition adulte (dite « définitive »).

CHEZ LE POULAIN, les dernières dents de lait terminent leur croissance vers 8 mois. Ces dents sont remplacées par les dents définitives dès l’âge de 2ans1/2 et ce jusqu’à âge de 5 ans. Un examen dentaire pendant cette période d’éruption dentaire permet de surveiller la perte des dents de lait et d’éviter la persistance de « caps dentaires »(dents molaires de lait coiffant les dents définitives). D’autre part, l’examen dentaire du poulain permet une détection des anomalies congénitales (prognathisme notamment).

CHEZ LES JEUNES CHEVAUX, surtout avant le débourrage, il est vivement conseillé de contrôler la présence de prémolaires vestigiales (connues sous les noms de « dents de cochons » ou « dents de loup ») parfois présentes au niveau des barres. Le contact du mors sur ces dents peut engendrer de la douleur et occasionner des défenses et/ou des blessures à la face interne de la commissure des lèvres. Pour palier à ce problème, ces dents peuvent être retirées sous simple sédation et anesthésie locale.

CHEZ LE CHEVAL ADULTE, l’examen dentaire permet de :

-vérifier la bonne occlusion des tables dentaires

-de contrôler l’intégrité de la bouche

-de déceler des fractures dentaires, des caries, des diastèmes, des abcès dentaires…

-d’évaluer la présence de sur dents (pointes d’émail) qui apparaissent suite à un déséquilibre entre pousse et usure dentaire.

Les sur dents risquent de blesser la langue du cheval ou l’intérieur des joues ayant pour conséquence, en plus de la douleur engendrée, de restreindre le mouvement masticatoire. Cette restriction peut entraîner des soucis d’assimilation alimentaire mais aussi des troubles locomoteurs au travail consécutifs au blocage de l’articulation temporel-mandibulaire.

Le nivelage dentaire permet d’aplanir les surdents et de maintenir un équilibre occlusal correct.

CHEZ LES CHEVAUX ÂGÉS , les risques de problèmes dentaires sont augmentés. Le dentition doit être contrôlée régulièrement afin de maintenir des tables dentaires équilibrées jusqu’à un âge avancé. Après 20 ans, ils peuvent présenter une usure excessive des molaires ou une chute des celles-ci, engendrant des difficultés masticatoires; il est alors indispensable d’adapter leur alimentation. Toute dent manquante, usée ou fracturée entraîne une croissance excessive de la dent opposée par défaut de contact; ces surdents volumineuses doivent être râpées régulièrement.

LES SIGNES D’ALERTE DE PROBLÈMES DENTAIRES:

-Cheval qui mange lentement

-Cheval maigre ou en perte d’état

-Salivation excessive et odeur buccale nauséabonde

-Cheval qui « fait magasin » càd qui garde des boulettes de fourrage entre les dents et les joues et qu’il « crache » régulièrement

-crottins anormaux ou présentant des céréales non digérées

-Blessures de langue ou à l’intérieur des joues

-Déformation du chanfrein ou de la mandibule

-Défense au travail, dorsalgies

-Saignements buccaux

-Troubles digestifs :coliques, bouchons oesophagiens, ulcères gastriques 

LE DÉROULEMENT DE LA CONSULTATION DE DENTISTERIE: 

 

L’examen dentaire peut être réalisé à l’écurie ou en clinique. Le vétérinaire utilise un « pas d’âne » pour maintenir la bouche du cheval ouverte afin de réaliser un examen visuel et manuel complet de la cavité buccale. Une tranquilisation est souvent nécessaire pour travailler en toute sécurité et éviter toute gêne pour le cheval.

Toute consultation dentaire comprends:

-Un examen clinique général

-Un examen oral et dentaire approfondi (évaluation des dents et des tissus mous)

-Un diagnostic et une évaluation des anomalies (diastème, carie, ouverture des cavités pulpaires, périodontite…)

-Une réduction contrôlée et minutieuse des pointes d’émail et équilibrage des arcades dentaires (traitement odontoplastique)

-Un bilan individuel avec fiche de suivi

Nous utilisons un matériel électrique léger, moderne et sur batterie. En fonction des problèmes, des radiographies peuvent être réalisées. Si nécessaire (infection de racine, fracture dentaire…), des chirurgies peuvent être réalisées sous anesthésie générale ou sous sédation à la clinique.

 

 

 

Nous vous conseillons donc de réaliser un contrôle annuel de la bouche de votre cheval.

Cet examen sera réalisé lors de la visite vaccinale.

Si un nivelage est nécessaire, nous vous proposerons de l’effectuer à votre meilleure convenanc