Les chats, tout comme les chiens, peuvent souffrir de pathologies cardiaques souvent incidieuses.