La pédiatrie canine

Pour le chiot, les premières semaines de vie sont déterminantes pour son développement psychique et social.

C’est durant cette période cruciale que le chiot va acquérir toute une série de codes, de règles de vie par contact avec sa mère et avec les membres de sa fratrie.

Jeux, cadrage, tendresse, apprentissage divers sont des acquisitions indispensables à un équilibre relationnel stable.

Dès cet âge, les chiots sont considérés comme étant aptes à être sevrés de leur mère et sont donc prêts à être adoptés et à « découvrir le monde ».

L’arrivée à la maison soulève la question de la prévention pour le jeune animal et pour son entourage. Gestion du parasitisme, identification, alimentation, vaccination, intégration du chiot dans sa nouvelle famille… toutes ces points sont abordés lors des visites pédiatriques recommandées dès l’âge de 8 semaines.

Légalement, tout animal adopté doit être identifié par la pose d’une puce électronique avant toute cession, à titre gracieux ou onéreux, et quoi qu’il arrive avant l’âge de 4 mois.

Une alimentation adaptée au jeune chiot en croissance en fonction de son type de race (petite, moyenne ou grande race) est capitale pour lui assurer une croissance optimale et harmonieuse.

La nutrition est un sujet majeur de nos jours et nous sommes, en tant que professionnels de la santé, les plus à mêmes de pouvoir vous conseiller au mieux. Nous travaillons en étroite collaboration avec le laboratoire Dechra et pourrons vous indiquer la gestion nutritionnelle idéale pour votre chiot (v. Alimentation).

Les jeunes chiots sont souvent porteurs de vers gastro-intestinaux nécessitant l’usage d’un vermifuge spécifique.

De la même manière, les chiots peuvent avoir des parasites externes (puces, tiques…) sur leur peau et pelage : un traitement adapté sous forme de comprimé, pipette, collier ou spray est donc nécessaire et vous sera recommandé en fonction des risques de votre chiot, de son gabarit et de son type de peau.

L’immunité du jeune chiot est dépendante du statut immunitaire de sa mère et de la qualité du colostrum absorbé dans ses 24 premières heures de vie.

Une vaccination est rapidement préconisée dès le sevrage et le changement d’environnement. Il s’agit d’un acte indispensable pour prévenir l’apparition de maladies contagieuses que sont la maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth, la Parvovirose, la Leptospirose, la Toux des Chenils mais également la Rage. Nous vous renseignerons sur le planning de rappel des vaccinations et vous transmettrons le carnet de santé ou le passeport, nécessaire si vous mettez votre chien en pension ou si vous l’emmenez à l’étranger. Une prévention vaccinale est également disponible et recommandée dans notre région pour protéger votre chien contre la maladie de Lyme et la Piroplasmose (maladies transmises par les tiques). Des préventions existent également pour les chiens qui vont dans le Sud de la France pour les protéger contre la Leishmaniose.

Toutes ces mesures sanitaires sont importantes à respecter.

Nous vous conseillons donc de prévoir, dès l’adoption d’un chiot, de venir nous le présenter en consultation pédiatrique.

Nous nous assurerons de sa bonne santé en réalisant un examen complet et vous ferons profiter de nos conseils pour lui assurer le meilleur départ dans la vie.

Si vous venez d’adopter un chien adulte, cette première visite est tout aussi importante pour faire un état de santé de votre animal et adapter ensuite les soins éventuels ou l’alimentation en fonction des caractéristiques de votre animal.

Le rôle de l’humain au contact de la nichée est également capital.

Il permettra au chiot, si les relations sont calmes, posées et rassurantes, de créer une relation de confiance et de complicité.

Il est vivement conseillé que les chiots restent au sein de la nichée et en contact étroit avec leur maman jusqu’à l’âge de 8 à 10 semaines.

La médecine préventive : À minima, une visite annuelle est recommandée chez l’adulte en bonne santé.

Les visites de médecine préventive sont des consultations (communément appelées « visites vaccinales ») dont l’objectif est notamment de réaliser un examen clinique exhaustif de votre animal pour s’assurer qu’il est en pleine forme et qu’il ne présente aucun inconfort.
C’est également lors de cette visite que sont réalisées, le cas échéant, ses différentes vaccinations en fonction de ses risques.

Mais cette consultation permet aussi d’évoquer différents sujets comme la gestion alimentaire, le comportement, les risques inhérents au mode de vie de votre chien et du vôtre (composition de la famille, activité de votre chien, voyages, mise en pension …), vous présenter les nouveautés en terme de prévention, adapter les protocoles préventifs à VOTRE animal, maintenir à jour son dossier médical …

Toutes les vaccinations ne doivent pas systématiquement être faites chaque année ;
le vétérinaire jugera lors de la consultation du meilleur protocole à proposer à votre animal.

La pédiatrie canine

Pour le chiot, les premières semaines de vie sont déterminantes pour son développement psychique et social.

C’est durant cette période cruciale que le chiot va acquérir toute une série de codes, de règles de vie par contact avec sa mère et avec les membres de sa fratrie.

Jeux, cadrage, tendresse, apprentissage divers sont des acquisitions indispensables à un équilibre relationnel stable.

Dès cet âge, les chiots sont considérés comme étant aptes à être sevrés de leur mère et sont donc prêts à être adoptés et à « découvrir le monde ».

L’arrivée à la maison soulève la question de la prévention pour le jeune animal et pour son entourage. Gestion du parasitisme, identification, alimentation, vaccination, intégration du chiot dans sa nouvelle famille… toutes ces points sont abordés lors des visites pédiatriques recommandées dès l’âge de 8 semaines.

Légalement, tout animal adopté doit être identifié par la pose d’une puce électronique avant toute cession, à titre gracieux ou onéreux, et quoi qu’il arrive avant l’âge de 4 mois.

Une alimentation adaptée au jeune chiot en croissance en fonction de son type de race (petite, moyenne ou grande race) est capitale pour lui assurer une croissance optimale et harmonieuse.

La nutrition est un sujet majeur de nos jours et nous sommes, en tant que professionnels de la santé, les plus à mêmes de pouvoir vous conseiller au mieux. Nous travaillons en étroite collaboration avec le laboratoire Dechra et pourrons vous indiquer la gestion nutritionnelle idéale pour votre chiot (v. Alimentation).

Les jeunes chiots sont souvent porteurs de vers gastro-intestinaux nécessitant l’usage d’un vermifuge spécifique.

De la même manière, les chiots peuvent avoir des parasites externes (puces, tiques…) sur leur peau et pelage : un traitement adapté sous forme de comprimé, pipette, collier ou spray est donc nécessaire et vous sera recommandé en fonction des risques de votre chiot, de son gabarit et de son type de peau.

L’immunité du jeune chiot est dépendante du statut immunitaire de sa mère et de la qualité du colostrum absorbé dans ses 24 premières heures de vie.

Une vaccination est rapidement préconisée dès le sevrage et le changement d’environnement. Il s’agit d’un acte indispensable pour prévenir l’apparition de maladies contagieuses que sont la maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth, la Parvovirose, la Leptospirose, la Toux des Chenils mais également la Rage. Nous vous renseignerons sur le planning de rappel des vaccinations et vous transmettrons le carnet de santé ou le passeport, nécessaire si vous mettez votre chien en pension ou si vous l’emmenez à l’étranger. Une prévention vaccinale est également disponible et recommandée dans notre région pour protéger votre chien contre la maladie de Lyme et la Piroplasmose (maladies transmises par les tiques). Des préventions existent également pour les chiens qui vont dans le Sud de la France pour les protéger contre la Leishmaniose.

Toutes ces mesures sanitaires sont importantes à respecter.

Nous vous conseillons donc de prévoir, dès l’adoption d’un chiot, de venir nous le présenter en consultation pédiatrique.

Nous nous assurerons de sa bonne santé en réalisant un examen complet et vous ferons profiter de nos conseils pour lui assurer le meilleur départ dans la vie.

Si vous venez d’adopter un chien adulte, cette première visite est tout aussi importante pour faire un état de santé de votre animal et adapter ensuite les soins éventuels ou l’alimentation en fonction des caractéristiques de votre animal.

Il permettra au chiot, si les relations sont calmes, posées et rassurantes, de créer une relation de confiance et de complicité.

Il est vivement conseillé que les chiots restent au sein de la nichée et en contact étroit avec leur maman jusqu’à l’âge de 8 à 10 semaines.

Les visites de médecine préventive sont des consultations (communément appelées « visites vaccinales ») dont l’objectif est notamment de réaliser un examen clinique exhaustif de votre animal pour s’assurer qu’il est en pleine forme et qu’il ne présente aucun inconfort.
C’est également lors de cette visite que sont réalisées, le cas échéant, ses différentes vaccinations en fonction de ses risques.

Mais cette consultation permet aussi d’évoquer différents sujets comme la gestion alimentairele comportement, les risques inhérents au mode de vie de votre chien et du vôtre (composition de la famille, activité de votre chien, voyages, mise en pension …), vous présenter les nouveautés en terme de prévention, adapter les protocoles préventifs à VOTRE animal, maintenir à jour son dossier médical …

Toutes les vaccinations ne doivent pas systématiquement être faites chaque année ;
le vétérinaire jugera lors de la consultation du meilleur protocole à proposer à votre animal.

La gériatrie : Bien vieillir, c’est possible

Grâce à l’augmentation de la prévention accordée à nos chiens ainsi que la qualité́ des soins que nous leurs apportons, leur espérance de vie dans de bonnes conditions s’allonge … Ces chiens « Séniors » sont exposés à des pathologies liées à leur âge :


1

L’arthrose

Il s’agit d’une maladie très fréquente.
On considère que 70% des chiens de plus de 8 ans souffrent de cette maladie inflammatoire chronique dégénérative.
Mais cette maladie peut être prise en charge de différentes manières (gestion du poids, adaptation de l’exercice, thérapeutique médicale, physiothérapie…).

Les chiens présentant des douleurs articulaires peuvent maintenant avoir accès à de multiples thérapeutique leur permettant de mieux vivre en gagnant en confort et bien-être.


2

Pertes cognitives

Les pertes cognitives et les troubles du comportement chez le chien âgé font partie des troubles du vieillissement représentant des motifs de consultation de plus en plus fréquents, directement liés à l’augmentation de l’espérance de vie de nos animaux de compagnie.

Souvent associée à la « Maladie d’Alzheimer » chez l’humain, la dégénérescence cérébrale du chien âgé associée à des troubles du comportement n’est pas une fatalité.

Malpropreté, isolement, diminution d’activité, perte d’audition, cécité, vocalises, réduction des interactions avec les humains ou les congénères, changement d’humeur … tous ces déficits, pertes d’acquisition ou modifications comportementales doivent vous alerter.

Des solutions existent pour limiter leur vitesse d’évolution, en réduire les conséquences au quotidien et permettre à votre chien de mieux vieillir.


3

L’insuffisance rénale

Il s’agit également d’une maladie affectant préférentiellement les chiens âgés. Des prises en charges alimentaires et médicales sont disponibles pour assurer un meilleur confort et allonger l’espérance de vie. Plus cette maladie est diagnostiquée précocement, et meilleure sera notre efficacité de prise en charge.

C’est pourquoi nous recommandons, pour les chiens considérés comme « Séniors », de réaliser un bilan sanguin et urinaire annuel permettant d’explorer les fonctions rénale, hépatique, juger de sa glycémie et de sa formule hématologique … et ainsi s’assurer que votre chien reste en pleine forme.

La gériatrie : Bien vieillir, c’est possible

Grâce à l’augmentation de la prévention accordée à nos chiens ainsi que la qualité́ des soins que nous leurs apportons, leur espérance de vie dans de bonnes conditions s’allonge … Ces chiens « Séniors » sont exposés à des pathologies liées à leur âge :

Il s’agit d’une maladie très fréquente.

On considère que 70% des chiens de plus de 8 ans souffrent de cette maladie inflammatoire chronique dégénérative.
Mais cette maladie peut être prise en charge de différentes manières (gestion du poids, adaptation de l’exercice, thérapeutique médicale, physiothérapie…).

Les chiens présentant des douleurs articulaires peuvent maintenant avoir accès à de multiples thérapeutique leur permettant de mieux vivre en gagnant en confort et bien-être.

Les pertes cognitives et les troubles du comportement chez le chien âgé font partie des troubles du vieillissement représentant des motifs de consultation de plus en plus fréquents, directement liés à l’augmentation de l’espérance de vie de nos animaux de compagnie.

Souvent associée à la « Maladie d’Alzheimer » chez l’humain, la dégénérescence cérébrale du chien âgé associée à des troubles du comportement n’est pas une fatalité.

Malpropreté, isolement, diminution d’activité, perte d’audition, cécité, vocalises, réduction des interactions avec les humains ou les congénères, changement d’humeur … tous ces déficits, pertes d’acquisition ou modifications comportementales doivent vous alerter.

Des solutions existent pour limiter leur vitesse d’évolution, en réduire les conséquences au quotidien et permettre à votre chien de mieux vieillir.

Il s’agit également d’une maladie affectant préférentiellement les chiens âgés. Des prises en charges alimentaires et médicales sont disponibles pour assurer un meilleur confort et allonger l’espérance de vie. Plus cette maladie est diagnostiquée précocement, et meilleure sera notre efficacité de prise en charge.

C’est pourquoi nous recommandons, pour les chiens considérés comme « Séniors », de réaliser un bilan sanguin et urinaire annuel permettant d’explorer les fonctions rénale, hépatique, juger de sa glycémie et de sa formule hématologique … et ainsi s’assurer que votre chien reste en pleine forme.